Le Verdict de Paris

Le Verdict de Paris

Le dosage est la dernière intervention humaine dans le long process d’élaboration du champagne.

Une fois que la capsule temporaire de la bouteille a été définitivement remplacée par le bouchon et son muselet, seul le temps peut encore intervenir pour faire évoluer le vin.

Le dosage consiste à ajouter, au moment du dégorgement, une petite quantité de sucre liquide (souvent composée de sucre de canne dissous dans du vin à raison de 500 à 750 g/l) et de vins de réserve.

La quantité utilisée de liqueur de dosage, dite aussi « liqueur d’expédition », dépend du type de champagne que la Maison souhaite obtenir.

Vous le savez, les cuvées « Blancs de blancs », « Crescendo » et « Blancs de noirs » de la Maison Mater & Filii vous étaient jusqu’alors proposées uniquement en dosage brut (soit entre 7 et 9 g de sucre par litre).

Je réfléchissais depuis quelques temps à essayer un dosage moindre mais je ne me voyais pas décider seul, sans l’avis des amateurs de mes champagnes.

Lorsque certains m’ont suggéré cette évolution, j’ai alors préparé les 3 cuvées en dosage brut et extra-brut.

Il reste maintenant à valider ce choix et ce sera donc… le Verdict de Paris.

Le 29 novembre 2019, à 19 h, afin de décider si ce nouveau dosage peut être promis à un bel avenir, ont été réunis en comité privé, chez mes amis Thierry et Nicole, au Select Monceau, à Paris, 7 référents en matière de vins : Dalkia, Dominique, Nicolas, Carole, Jean-Claude, Thierry et votre serviteur.

A suivre.

Last articles

Sabler ou sabrer le champagne ?

Published on 26 avril 2021

Les deux expressions existent mais ne désignent pas la même chose. Les débats demeurent en outre quant aux origines exactes …

En savoir plus

Dîner en blanc 2018 à Paris

Published on 25 avril 2021

Dîner en blanc 2018 à Paris : La date était connue mais le lieu restait secret !
Le célèbre “Diner en blanc” …

En savoir plus

L’histoire du Champagne

Published on 25 avril 2021

Ce “vin du diable” n’aurait peut-être pas connu sa renommée si les anglais ne s’y étaient attachés, à la suite …

En savoir plus